La meilleure bouilloire électrique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur reddit
Partager sur email

Pour moi, la bouilloire électrique fait partie de mon environnement de bureau car je bois au moins 3 tasses de thé par jour. J’ai donc décidé de vous faire un petit article sur la bouilloire que j’utilise et dont je suis très content.

Pour les impatients qui n’auraient pas envie de lire tout l’article pour découvrir la bouilloire en question, mon choix s’est porté sur la bouilloire électrique CARRERA 551.

Pourquoi j’ai acheté une nouvelle bouilloire électrique

Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, je venais d’emménager dans un nouvel appartement et j’avais abandonné ma cafetière Tassimo qu’on m’avait offerte.

D’une part, je ne bois pas de café, d’autre part la cafetière ne me servait qu’à faire de l’eau chaude pour remplir une tasse. Pas très pratique et usage pas vraiment adapté.

De plus, ces cafetières requièrent l’usage de capsules qui sont bien connues pour ne pas être vraiment écologique mais plutôt un bon gros gâchis de matière première, sans même parler de leur tarif exorbitant par rapport à une cafetière classique.

Sans cafetière donc pour faire bouillir mon eau, j’utilisais une bonne vieille casserole et ma plaque de cuisson. Simple et efficace.

Jusqu’à ce que ma plaque de cuisson rende l’âme même pas deux mois après mon emménagement ! Et mon propriétaire a pris son temps pour la changer (près d’un mois et demi, je vous laisse imaginer la galère pour se faire à manger).

Nouvel investissement

C’est à ce moment que j’ai décidé d’investir dans une bouilloire électrique. Notez bien ici que j’ai employé le verbe « investir » et non simplement « acheter ».

Dans un article à venir, j’expliquerai pourquoi je n’investis désormais que dans du matériel de qualité.

Après avoir passé de nombreuses heures de recherche, comme à mon habitude, j’ai enfin trouvé la meilleure bouilloire électrique.

Mes critères de sélection pour une bouilloire électrique

Premier critère, le type de bouilloire.

Je voulais une bouilloire électrique, c’est à dire pas une bouilloire traditionnelle ou à l’ancienne que l’on pose sur sa plaque de cuisson.

L’avantage pour moi est double. D’une part, les bouilloire électriques peuvent être dotées de fonctionnalités supplémentaires. D’autre part, cela me permet d’effectuer deux actions en parallèle et ainsi gagner du temps.

Je m’explique sur ce dernier point. J’ai une petite plaque de cuisson. Le matin, quand je prépare mon petit-déjeuner, j’utilise une poêle en inox (de la marque Beka, très bonne qualité, c’est encore de l’allemand…) qui est grande et recouvre une partie du deuxième foyer, le rendant inutilisable.

Si je possédais une bouilloire traditionnelle, nécessitant l’emploi d’une plaque de cuisson donc, il me faudrait soit faire bouillir l’eau avant ou après la cuisson de mon petit déjeuner.

Avec la bouilloire électrique, je peux à la fois faire bouillir et préparer mon petit déjeuner dans la poêle en même temps, ce qui me fait gagner quelques minutes chaque matin. Et mon temps est précieux.

Second critère, le matériau utilisé.

Il existe quatre matériaux utilisés pour les bouilloires électriques: le plastique, le verre, l’inox et la fonte.

J’essaie de me débarrasser du plastique autant que je peux. D’une part, c’est pas très bon pour l’écologie (étant donné que le plastique provient du pétrole). D’autre part on ne sait jamais trop quels éléments cancérigènes les différents types de plastiques contiennent. Enfin, les bouilloires en plastiques sont souvent de mauvaises qualité (chinoise).

Le verre a ses avantages, mais l’inconvénient est que ce matériau peut facilement casser. Un mauvais geste, une petite chute et vous pouvez dire au revoir à votre bouilloire. La durée de vie est trop limitée à mon goût.

La fonte a de nombreux avantages mais son inconvénient majeur est son poids. Une bouilloire contenant 1,5 litres d’eau pèse déjà son poids, autant ne pas en ajouter en plus.

Je me suis donc tourné vers l’inox (acier inoxydable) qui est pour moi le meilleur compromis. En plus d’être plus robuste que le plastique, l’inox ne contamine pas l’eau contrairement au plastique. Et il est moins lourd de la fonte.

Dernier avantage de l’inox, il n’altère pas le goût de l’eau, ce qui est très appréciable.

Le seul inconvénient est qu’il faut faire attention à bien utiliser la poignée et ne pas toucher les parois de la bouilloire lorsque celle-ci contient de l’eau bouillante sous peine de brûlures.

Troisième critère, les fonctionnalités.

En terme de fonctionnalités, je ne demandais pas la lune, simplement de pouvoir choisir à quelle température pouvoir faire chauffer l’eau.

Certaines bouilloires électriques permettent de configurer des comptes à rebours, d’afficher l’heure ou encore, entre autres, d’afficher la température actuelle de l’eau avant, pendant et après la chauffe.

Chacun ses préférences, mais j’ai préféré partir sur le minimum, les bouilloires électriques présentant des fonctionnalités supplémentaires souffrant très souvent de problème de qualité ou de durée de vie.

Quatrième critère, la capacité.

Rien d’extravagant ici, je voulais simplement une bouilloire permettant de chauffer au moins 1,5 litres d’eau. Ce qui me permet, dans le cas où je reçois des invités, de faire chauffer de l’eau pour 6 à 7 personnes.

Dernier critère, la qualité.

Je l’ai déjà mentionné précédemment mais je n’investis plus que dans du matériel de qualité. L’avantage est que le produit ne se détériore pas et que sa durée de vie est en général bien plus longue qu’un produit peu cher et bas de gamme.

Et bien évidemment, on profite aussi d’une expérience utilisateur bien pensée. Cela passe par le fonctionnement des boutons, la qualité de poignée, du système de remplissage et de filtrage, ainsi que sur la qualité des matériaux employés.

Ma bouilloire électrique : la qualité allemande

Après de nombreuses heures de recherche et de lecture de commentaires, j’ai fini par choisir la bouilloire électrique CARRERA 551. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne regrette en rien cet investissement !

Un design soigné

J’aime particulièrement son design soigné, avec sa couleur gris anthracite qui se marie très bien avec ma cuisine.

L’aspect général est agréable à l’oeil et la bouilloire est dotée d’une petite partie verticale en verre, permettant de connaitre la quantité d’eau restant à l’intérieur.

Bouilloire électrique CARRERA 551

Cela s’avère très pratique car l’inox est un matériau opaque. Sans cette petite touche de transparence, il n’aurait pas été possible de visualiser le niveau d’eau autrement qu’en ouvrant le couvercle et en regardant par dessus. Et essayer de déterminer un niveau d’eau en se penchant au-dessus n’est pas très facile.

Bouilloire électrique CARRERA 551

Vous pouvez voir sur l’image ci-dessus que les deux fenêtres transparentes sont disposées de chaque côté de la bouilloire, de sorte à pouvoir visualiser le niveau d’eau quelque soit l’angle de vision, ce qui s’avère pratique si vous êtes droitier ou à l’inverse gaucher.

Ces petites fenêtres transparentes sont aussi dotées d’une échelle de mesure allant de 0,5 litres à 1,7 litres pour pouvoir connaitre la quantité d’eau réelle dans la bouilloire.

Une utilisation simple

Au niveau de l’utilisation, il est difficile de faire plus simple. Un bouton sur le dessus de la poignée permet d’ouvrir le couvercle automatiquement.

Bouilloire électrique CARRERA 551

Après avoir rempli l’eau dans la bouilloire et avoir refermé le couvercle, il vous suffit de reposer la bouilloire sur sa base électrique.

Vous pouvez ensuite appuyer sur le bouton correspondant à la température de votre choix, puis appuyer sur « Start » pour lancer le processus de chauffage.

Notez que la bouilloire est un minimum intelligente et se souvient de la dernière température sélectionnée, vous permettant ainsi de n’appuyer que sur le bouton « Start » dans le cas où vous ne souhaitez pas modifier la température.

Contrairement à d’autre récipients du même type, le bec verseur est très efficace et ne vous ne retrouverez pas à renverser ou éclabousser de l’eau partout

5 boutons de températures

La bouilloire vous permet de choisir 5 températures différentes : 40°, 60°, 80°, 90°, 100°.

Bouilloire électrique CARRERA 551

Les boutons sont illuminés grâce à des LEDs et donnent un effet très plaisant.

C’est vraiment très pratique comparé à une bouilloire sans réglage de température.

Vous pourrez ainsi obtenir la température parfaite pour des thés blancs (60°), verts (80°), Rooibos (90°), noirs (100°), pour le café (60°), les infusions, l’eau du biberon de bébé ainsi que pour les autres cas d’usages.

A titre d’information, la bouilloire mets 2 minutes pour porter 0,5 litre d’eau à ébullition (100°), 5 minutes et 40 secondes pour 1,7 litres.

Extinction automatique et conservation de la température.

Lorsque la bouilloire atteint la température sélectionnée, elle s’arrête automatiquement et vous prévient avec une sympathique sonnerie de quelques secondes.

Bouilloire électrique CARRERA 551
La base de la bouilloire électrique

La bouilloire maintiendra la température pendant la 30 minutes grâce à une sonde interne. Ce qui peut se révéler pratique si vous êtes un peu tête en l’air et que vous avez oublié que vous avez fait chauffer de l’eau.

Aucun calcaire

A ma grande surprise, après deux mois d’utilisation je ne vois toujours aucune trace de calcaire au fond de la bouilloire électrique.

Bouilloire électrique CARRERA 551
Pas de calcaire à l’horizon !

Mes parents sont équipés d’une bouilloire en plastique et il n’est pas rare que ma tasse de thé laisse apparaître quelques morceaux de calcaire car le filtre de la bouilloire n’a pas été capable de tout filtrer.

On peut d’ailleurs très bien voir une pellicule de calcaire recouvrant une bonne partie du fond de la bouilloire.

Avec la CARRERA 551, il n’en est rien. Je ne l’ai pas lavée depuis sa première utilisation et après deux mois passé à boire 3 à 4 tasses de thé par jour, le fond de la bouilloire est toujours nickel chrome.

Cela explique peut-être pourquoi le filtre est si petit sur cette bouilloire, il se contente de filtrer les petites particules qui auraient pu s’infiltrer lors du remplissage de l’eau.

Conclusion

Cette bouilloire électrique CARRERA 551 est parfaite pour moi. Après deux mois d’utilisation, j’en suis absolument ravi. Son design est très classe, le réglage de la température très simple et très pratique pour obtenir la température adéquate à mes différents thés.

Et on sent quand même bien la qualité allemande !

Elle est certes un peu plus chère que ses concurrentes de moindre qualité, mais l’investissement vaut réellement le coup.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur reddit
Partager sur email
Jonathan Gerbaud

Jonathan Gerbaud

De -10K€ à +100 K€ en un an. C'est le pari un peu fou que je me suis lancé suite à la mésaventure professionnelle qui m'a fait connaitre la dette pour la première fois de ma vie. Mais comme je le dis toujours, ce n'est qu'un nouvel obstacle avant le succès !

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey, je m'appelle
Jonathan Gerbaud.
Après 15 ans passé dans le domaine de l'informatique, j'ai décidé de me reconvertir dans le monde du marketing sur internet. J'ai lancé ce blog en 2018 avec l'objectif de générer 100K€ par an grâce à différentes méthodes de création de revenus.
Articles populaires
Suivez Project 41