Bilan du mois d’Août

-

Avertissement : Juste pour être complètement transparent avec vous, certains des liens ci-dessous sont des liens d’affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous (vous pouvez même parfois obtenir des réductions), je gagnerai une commission si vous cliquez et faites un achat. Si vous pensez que je vous ai aidé de quelque façon que ce soit à travers mon contenu, j’apprécierai beaucoup que vous utilisiez mes liens d’affiliation.

À l’image du mois de Juillet, je n’ai pas chômé non plus en Août ! 

De toute façon, quand on n’a pas d’argent, on ne peut pas dépenser grand chose donc autant en profiter pour travailler et avancer au maximum ! 

Vos droits ont expiré...

Dans le bilan précédent, je vous expliquais que la conseillère de Pôle Emploi m’avait dit que j’avais peut-être des droits restants. J’espérais donc pouvoir toucher du chômage, ce qui était plutôt une bonne nouvelle.

Malheureusement, lorsque j’ai fournit mon KBIS de dissolution (plus d’infos là-dessus ci-après) pour prouver l’arrêt de mon activité en tant que gérant d’EURL et pouvoir débloquer mon dossier, la réponse n’était pas vraiment celle espérée.

En effets, mes droits restants ont tout simplement expirés fin 2016. Sérieusement quoi, ils n’auraient pas pu me le dire avant !?

Bref, tout ça pour rien au final. Je n’ai le droit à rien du tout. Nada.

Mon EURL est enfin dissolue... mais ce n'est pas fini !

J’ai enfin reçu le document attestant de la dissolution de mon EURL, le fameux KBIS de dissolution.

En me renseignant, un peu, je me rend compte que ce n’est là que la première étape de la fermeture d’une entreprise, et qu’il faut désormais procéder à sa liquidation.

Pour faire court, bilan comptable et envoi de documents de nouveau au tribunal du greffe, avec évidemment, les frais qui vont avec (ça fait un peu double peine si vous voulez mon avis…).

Mon comptable se barre en vacances sans trop prévenir

Mon comptable a la fâcheuse tendance à ne pas répondre à mes emails, ce qui m’agace lentement mais sûrement. Profitant d’une journée à Nantes dans un espace de coworking afin de me reconnecter avec l’ambiance du numérique Nantais, je prends une pause pour appeler mon comptable.

Je voulais savoir combien de temps allait prendre cette fameuse liquidation. Évidemment, j’espérais que cela soit rapide.

Pas vraiment la réponse de mon comptable qui m’explique qu’il ne peut terminer le bilan comptable sans les chiffres financiers de l’opération de dissolution/liquidation, et que le service juridique qui s’occupe de l’opération est en vacances. 

Cerise sur le gâteau, il m’annonce qu’il part lui-même en vacances pour 4 semaines, à compter de… demain ! Sans déconner, j’ai un peu l’impression qu’on me prend pour un c**.

Bref, je dois donc demander au directeur du cabinet comptable de procéder au bilan à son retour de vacances, dans plus ou moins 10 jours. Ce que je fais. 

Je lui envoie 3 emails au cours de la semaine, sans réponses. La semaine suivante, j’appelle le cabinet et je demande à la secrétaire de bien vouloir lui faire passer le message que je commence à trouver le temps très long !

Réponse le soir même de l’intéressé. Il s’en occupe au plus vite. Ce n’est pas trop tôt. En attendant, ma société n’est toujours pas fermée.

Inscription en portage salarial

Ne voulant pas me laisser abattre pour autant, après quelques recherches sur le net, je décide de m’inscrire en portage salarial (voir mon article sur le sujet).

Au moins cela me permet de pouvoir travailler sur des missions pour créer des sites web pour des professionnels. Malheureusement, à ce jour je n’ai reçu aucune demande. En même temps, ce n’est pas forcément pendant le mois d’août que les demandes sont les plus nombreuses.

Naissance de Project 41

J’étais quasiment prêt à mettre mon site (ce site) en ligne quand j’ai lu un article de Neil Patel (une référence américaine sur le marketing d’affiliation) qui expliquait pourquoi il regrettait d’avoir utilisé son nom en tant que marque pour son business et non un nom de société.

Un article très long détaillant ses erreurs et pourquoi il regrettait à présent ce choix après tant d’années à développer son business.

À ce moment précis, mon site (ce site) utilisait mon nom, Jonathan GERBAUD comme marque. J’avais créé un nouveau logo (qui se trouve désormais sur mon site professionnel) et j’utilisais le nom de domaine jonathangerbaud.fr, qui représente désormais mon site professionnel.

Il me fallait donc un nouveau nom, qui ne soit pas mon nom. J’ai donc passé plus de 7 heures à rechercher un nom dont le nom de domaine (en .fr et en .com) soit disponible, chose de plus en plus difficile.

Au final, j’ai acheté les noms de domaine projectfortyone.fr et projectfortyone.com vers deux heures du matin (forty-one signifie quarante-et-un en français).

Puis j’ai acheté project41.fr le lendemain matin en me disant que c’était plus simple à retenir (project41.com étant déjà pris).

Vous pouvez lire pourquoi j’ai choisi ce nom sur la page À propos.

Boulot temporaire : facteur !

Un vendredi midi, la DRH de la poste m’appelle et me laisse un message. Elle me demande si je suis disponible pour un poste de facteur du 22 août au 15 septembre.

J’avais déposé mon CV un mois plus tôt. Après avoir réfléchi tout le weekend, un constat s’impose: il va bien falloir gagner de l’argent à un moment pour pouvoir rembourser ma dette, et payer les impôts qui vont arriver mi-septembre (et qui risquent de faire mal).

Me voilà donc facteur. La suite de l’histoire dans cet article : Facteur, un métier pas si facile.

Ma première commission grâce au marketing d'affiliation !

Comme raconté dans cet article, j’ai eu ma première commission grâce à Amazon. 

Petite commission certes, puisqu’elle n’est que de 15 centimes d’euros, mais première commission quand même !

Mes rentrées d'argent

Voici donc le décompte de mes revenus pour le mois d’août. Encore une fois, cela ne va pas être très compliqué:

Grand total : en attente

Ce n’est pas encore super mais c’est déjà mieux que le mois dernier. Évidemment, la part du marketing d’affiliation est ridicule mais c’est un début.

Voir le bilan du mois précédent (Juillet).

Conclusion

J’ai bien avancé car tous mes sites sont désormais configurés et opérationnels. Néanmoins, comme on me l’a répété de nombreuses fois par des membres de Wealthy Affiliate, je dois d’abord me focaliser sur un seul projet pour éviter de me disperser, comme j’ai si bien l’habitude de faire.

Je vais donc me concentrer sur ce blog en premier, même si je n’abandonne pas les deux autres pour autant. J’ai d’ailleurs pas mal de projets pour eux, mais qui attendront un peu.

Aussi, avec ce travail temporaire de facteur, j’ai beaucoup moins de temps à consacrer à mes blogs, ce qui m’oblige à me concentrer sur la création de contenu.

 

Jonathan Gerbaudhttps://www.project41.fr
De -10K€ à +100 K€ en un an. C'est le pari un peu fou que je me suis lancé suite à la mésaventure professionnelle qui m'a fait connaitre la dette pour la première fois de ma vie. Mais comme je le dis toujours, ce n'est qu'un nouvel obstacle avant le succès !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Saisissez votre nom

- Publicité -

ARTICLES POPULAIRES

MORCEAUX CHOISIS